chatterie  __v2.jpgentree_v2.jpgPacha_002.jpgJody-Irish.jpgentree_refuge_V2.jpgFidjet et Fax .jpgBergamotte (11_V2).JPGlivre.pngOndine13.jpgla_chatterie.jpgChatterie _ v2.JPG005_V2.jpgchatterie_V2.JPGmaison_retraite_v2.jpg50anniversaire.jpgancenne_photo_v2.jpgpont_v2.jpg

Villey-Saint-Étienne - Le refuge du Mordant mise sur la fidélité

L'Est Républicain 05 octobre 2019

Ce dimanche 6 octobre, le refuge du Mordant célèbre la Saint-François-d’Assise avec de multiples animations. Ce sera la 55e  fête du genre, lancée à l’époque par le fondateur. Aujourd’hui, son fils Antoine poursuit la voie tracée avec, à ses côtés, une équipe dévouée depuis toujours.

 « Depuis plus de 30 ans, j’ai la chance de travailler avec la même équipe polyvalente, consciencieuse, avec le même objectif : la pérennité du refuge et le bien-être de nos pensionnaires », déclare Antoine Guérin, à la tête du refuge du Mordant. 

« Depuis plus de 30 ans, j’ai la chance de travailler avec la même équipe polyvalente, consciencieuse, avec le même objectif : la pérennité du refuge et le bien-être de nos pensionnaires », déclare Antoine Guérin, à la tête du refuge du Mordant.

Le refuge du Mordant fête pour la 55e année la Saint-François-d’Assise, ce dimanche 6 octobre, de 11 h à 17 h 30, avec au programme : stands de créations artisanales, présence d’un éducateur canin, restauration sur place. « Mon père a instauré cette tradition dès les premières années du refuge et la tradition perdure », affirme Antoine Guérin, fils du fondateur.

Au Mordant, il n’y a pas que les coutumes qui demeurent, il y a aussi et surtout Antoine, Michèle, Fabrice et Anthony. Antoine Guérin, 56 ans, se souvient avoir couru en culotte courte dans les allées du Mordant. Adolescent, il aidait son père dans les tâches du refuge, où il est devenu officiellement employé à l’âge de 17 ans. « C’était une évidence pour moi, une vocation plutôt qu’un travail ».

Mais avant d’en être le propriétaire et responsable, Antoine Guérin est passé par tous les postes : animalier dans le nettoyage des box, soigneur dans la distribution de la nourriture et des premiers soins, employé dans la maintenance de la structure, l’administratif, la gérance. En tout, 38 ans de services auprès de ses protégés. Et c’est loin d’être fini !

L’équipe compte aussi Michel Prévot, 59 ans, embauché en 1982 au poste d’animalier, soigneur canin et à l’entretien. Ce grand timide, consciencieux dans son travail, est aussi sur les routes pour la fourrière du refuge.

Fabrice Littner, 55 ans, a rejoint l’équipe en 1987 et exerce le même poste que son collègue Michel. En 2005, les premières promenades de chiens sont effectuées au refuge : c’est à Fabrice qu’incombe de confier les canidés aux promeneurs. Toujours à l’heure, toujours prêt à rendre service, il donne aussi les premiers renseignements aux éventuels adoptants.

Enfin Anthony Guérin, 29 ans, a lui fait son entrée au refuge en 2013. Il s’occupe de l’administratif, de la fourrière et remplace ses collègues lors des congés annuels. Accueillant, amical, il constitue la 3e génération du fondateur du Refuge du Mordant.

Joomla templates by a4joomla