Bergamotte (11_V2).JPG005_V2.jpgOndine13.jpgentree_refuge_V2.jpgChatterie _ v2.JPGJody-Irish.jpgancenne_photo_v2.jpgla_chatterie.jpgchatterie  __v2.jpgchatterie_V2.JPGmaison_retraite_v2.jpgentree_v2.jpg

Villey-Saint-Étienne
Refuge du Mordant : sa place, sa passion

Samedi 17 mars, un repas-dansant est organisé par n le refuge du Mordant, épaulé bénévolement par un DJ et un traiteur. Antoine Guérin est sur le pont.

Antoine Guérin : « Nous déplorons beaucoup d’abandons depuis 2017 ».

Antoine Guérin est en pleine effervescence, entre son travail au sein du refuge du Mordant qui demande beaucoup physiquement et moralement, notamment l’organisation du repas-dansant qui se déroule samedi 17 mars.
D’où vous vient cette passion pour les animaux ?
La passion des animaux est le moteur de ma vie. Depuis l’âge de 7 ans je foule les terres du refuge. Au début c’était pour être avec mon père, jouer avec les chiens et construire des cabanes. Mais très vite j’ai su que c’était ma place, ma vocation.

Pour faire vivre le Mordant qui fonctionne sans subvention, comment vous y prenez-vous ?

C’est un combat de tous les jours. Le Mordant existe depuis 1964, c’était la seule structure de toute la région pour accueillir les animaux abandonnés jusqu’à 500 chiens dans le refuge. À ses débuts, il y a un grand nombre de donateurs de toute la France et même d’au-delà qui suivent fidèlement le Mordant depuis 54 ans. Mais avec toutes les nouvelles structures et associations animalières qui ont vu le jour, et heureusement qu’elles existent aussi, le Mordant ne peut plus vivre qu’avec des dons. Il faut donc faire preuve d’imagination pour trouver de nouvelles rentrées d’argent d’où ces manifestations. Il est encore possible de réserver vos places…

Qu’en est-il des abandons ?

Malheureusement, nous déplorons beaucoup d’abandons depuis 2017. On a eu des périodes calmes les années antérieures, on revient à des pics comme 20 ans en arrière. Dernièrement, les services vétérinaires m’ont demandé de recueillir une vingtaine de gros chiens type berger d’Anatolie d’un éleveur du département qui s’est trouvé dans une situation critique. Aucune structure de Meurthe-et-Moselle n’a voulu les prendre en charge, je ne pouvais pas décemment leur fermer les portes. J’ai donc accepté de les sauver. Mais ce sauvetage va avoir un coût financier important pour le refuge : stérilisation des femelles, reprise de poids : au lieu de faire 60 kg ils en font que la moitié, soins physiques et psychologiques important.

Et des adoptions ?

Heureusement il y a des points positifs. Chaque adoption est un bonheur. Permettre de trouver une famille à mes pensionnaires est un pari gagné. Puis nous avons une recrudescence d’associations non animalière, d’étudiants et d’écoles qui organisent au sein de leur structure des animations où les bénéfices servent à améliorer le confort des pensionnaires du refuge sans compter toutes les nombreuses personnes qui viennent adhérer à l’association, ‘’des promeneurs de chiens du refuge du Mordant’’. Toute cette confiance me touche.
Réservations avant le 10 mars pour le repas qui aura lieu à la salle polyvalente de Villey-St-Etienne. Tél. 03.83.43.01.48.

L'Est républicain du 9 mars 2018

Créé en 1964, le Refuge du Mordant est une structure familiale privée :

Il accueille les animaux abandonnés (chiens et chats), les soigne si nécessaire (autant psychologiquement que physiquement), les propose à l'adoption en s'assurant de leur bon placement.

Salariés et bénévoles tentent d'apporter à leurs pensionnaires à quat'pattes autant d'amour et de câlins que faire se peut.

Les promenades sont également très importantes : resocialisation, refamiliarisation avec les sorties en laisse et, bien entendu, détente...

Situé en bordure de forêt à proximité de Toul, sur la route entre Toul et Villey-Saint-Etienne : le refuge compte en moyenne 90 chiens & 65 chats, toutes races confondues, avec une hausse assez importante au moment des vacances d'été ...

De grands boxes collectifs, des cages individuelles et une chatterie chauffée composent son environnement, une maison de retraite chauffée située sur une parcelle de 1 hectare permet à tous les doyens à quat'pattes, qui n'ont pas eu la chance de connaître un nouveau maître, de couler paisiblement leurs vieux jours.

Ce refuge ne pourrait exister sans le dévouement de ses salariés, de ses bénévoles et sans vos dons. Un grand "Merci" à tous pour votre aide !!!

 

Refuge du Mordant - Route de Villey-Saint-Étienne - 54200 Villey-Saint-Étienne  - 

        03 83 43 01 48

( entre Toul et Villey-Saint-Étienne)

                        Horaires d'ouverture    - du Mercredi au Vendredi de 13h30 à 17h20

                                                             - le Samedi de 13h30 à 16h00

Joomla templates by a4joomla